Article interessant de Sabine Hossenfelder a propos de la non-decouverte de nouvelles particules elementaires au LHC: http://backreaction.blogspot.com/2018/12/how-lhc-may-spell-end-of-particle.html. On est decidement a la croise des chemins pour le domaine de la physique des particules. Un analyse et un correction est de mise, mais beaucoup refusent de voir les faits dans le data accumules au cours de ces dernieres annees.

C'est quand meme ironique quand on pense que des scientifiques regardent les experimentations, mais rejettent les resultats, et demande un autre accelerateurs encore plus puissant, et surtout, tres couteux (10 milliard). Je crois qu'il serait plus judicieux de consolider notre savoir existant, entre autre sur la physique des neutrinos, et ceci qui risque de nous ouvrir de nouvelles portes.